DECLARATIONS D’ADNAN OKTAR CONCERNANT L’UNION ISLAMO-TURQUE

TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC KUSADASI TV   (Juillet 14, 2008)

Présentateur : Que pouvez-vous nous dire de l’Union islamo-turque ? Beaucoup la considèrent comme une utopie. C’est que beaucoup de gens pensent. Croyez-vous réellement qu’elle va se construire ?

Adnan Oktar :
Si les villes turques de Konya, Izmir et Adana étaient indépendantes les unes des autres, Allah nous en préserve, nous dirions : “Il n’y a pas de bienfaits, nous devons nous unir.” Et si quelqu’un disait ensuite : “C’est impossible, c’est une utopie fantaisiste. Elles sont séparées et c’est tout”, ce serait totalement illogique. De la même manière, il est illogique que les états turcs restent séparés de nous. Nous partageons la même foi, la même langue, la même culture. Nous sommes exactement pareils. Nous avons la même culture et les mêmes ancêtres, donc une telle séparation est inutile. C’est pourquoi les passeports et les visas entre les états turcs et musulmans devraient être supprimés. Les individus doivent être libres d’aller et venir comme bon leur semble. Le commerce doit être libéré autant que possible, et les liens doivent être renforcés. Il y a l’Union Européenne, alors pourquoi pas une Union Islamo-Turque ? Les individus peuvent voyager et s’installer librement au sein de l’UE. Ils n’ont besoin ni de passeports, ni de visas. Nous sommes frères, alors pourquoi ne pas en faire autant ? Il n’y a pas de raisons et c’est tout à fait possible. Il s’agit en plus des états aux territoires les meilleurs. Les terres des états islamo-turcs sont les plus riches au monde en termes de ressources minérales. Ils disposent des plus grandes réserves de pétrole. Nous avons la farine, le sucre, il ne nous reste plus qu’à faire le gâteau. C’est ce que tout le peuple turc souhaite. En parlant avec les Azéris, on découvre qu’ils attendent impatiemment de s’unir à la Turquie. Si la Turquie donnait son feu vert, ils accepteraient l’offre immédiatement. Si la Turquie suggérait une union avec la Syrie, celle-ci accepterait aussi. La question sera résolue, avec la permission d'Allah, dés que le peuple turc exprimera fermement ce souhait et que les organisations non-gouvernementales, en particulier, soulèveront la question auprès du gouvernement.


TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC LA TELEVISION BOSNIAQUE      (Juin 3, 2008)

Présentateur : Les autres penseurs ont présenté leurs idées sur le sujet de l’Union Musulmane, mais vous quel est votre point de vue ?

Adnan Oktar : Les circonstances sont désormais idéales à la mise en place de l’Union Islamo-Turque. Il n’y a pratiquement plus d’obstacles. Elle peut s’ériger à tout moment. Un journal publiait l’annonce de mes collègues appelant à l’unification de la Turquie et de l’Azerbaïdjan. Des messages très positifs affluèrent. Le président Azéri la souhaite également. Nous parlons avec les Palestiniens et ils souhaitent également une union musulmane. De même pour la Syrie, l’Irak, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie. Il suffit de lui donner un nom. Toute chose viendra à point nommé. Allah nous fait simplement attendre le bon moment.

Présentateur : Comme vous le savez, l’Union Européenne existe. Le Président français a suggéré la formation d’une union méditerranéenne, union qui prévoit l’admission de pays musulmans. Sont compris les pays du nord de l’Afrique et bien sûr la Turquie et la Bosnie. Avez-vous des commentaires ?

Adnan Oktar :
Ecoutez, l’Union Européenne est évidemment basée sur le Christianisme. Aujourd’hui ils ont formé une union chrétienne. Alors cela est possible. Si une union chrétienne est faisable, alors une union musulmane l’est aussi. Même si cette union chrétienne a semblé impossible à construire, elle a été transformée en une réalité. Ils envisagent une union méditerranéenne, tandis qu’une union musulmane est bien plus logique et plus simple. Les états turcs sont actuellement fragmentés, comme Ankara, Konya et Izmir. Le Turkestan et l’Azerbaïdjan sont artificiellement divisés, ainsi que le Kazakhstan. Il s’agit de pays musulmans. Nous voulons que les Juifs soient libres et qu’Israël soit libéré dans cette Union Islamo-Turque. Nous voulons que l’Arménie soit libre et prospère dans cette union. L’Union Islamo-Turque sera un environnement paradisiaque dans lequel les non-musulmans peuvent aussi vivre en paix. Il ne s’agit pas d’une union égoïste.


TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC Asia RFA Radio, Turkestan Oriental  (Juin 14, 2008

Asia RFA : A quels territoires faites-vous allusion quand vous faites référence à l’Union Islamo-Turque ?

Adnan Oktar : A tous ceux entre l’Adriatique et la Chine. Y compris le Caucase et le Turkestan. Cela inclut donc le Turkestan oriental, le Kazakhstan,  l’Azerbaïdjan, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, le Pakistan et l’Iran, tous… Il n’existe qu’une seule union. L’Union Islamo-Turque. Cette union repose sur les fondations les plus parfaites, les plus glorieuses, les plus solides et les plus crédibles. Cette union suscitera le consensus et inclura tous ces pays. L’Union Islamo-Turque défendra les Arméniens et les Juifs d’Israël. Ainsi que les bouddhistes. Et les athées. Elle les défendra et les protègera tous.

...

“Si la Chine souhaite commercer, surtout qu’on la laisse faire...Que veut la Chine ? Quel est son intérêt ? Si elle cherche un intérêt, ce peut être le commerce. Alors qu’elle commerce, laissons la Chine échanger avec le Turkestan oriental. Si elle souhaite exploiter, alors là c’est totalement inacceptable. Quel est l’intérêt de prendre un pays en otage ? Que veut la Chine du Turkestan oriental ? Que gagnera-t-elle en le gardant prisonnier ? Comment la Chine peut-elle être heureuse en le gardant captif ? Quelle joie cela peut-il apporter ? Est-ce un triomphe ? … Laissez les hommes là-bas se rendre librement dans les mosquées et les usines. Laissez-les converser ensemble et partager la joie d’un festival. La Chine doit maintenant faire une bonne action là-bas. Le temps est venu. Elle doit avancer. Le monde entier aimera la Chine quand elle annoncera : “Nous avons fait une erreur. Ce pays mérite l’indépendance. Nous n’avions pas besoin d’y interférer. Cette situation n’est plus tolérable au 21ème siècle. Nous retirons nos troupes. Nous levons la pression politique. Nous déclarons cet état libre.” Tout le monde la respectera. La Chine doit accomplir cette bonne action.”


TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Vatan TV (Décembre 20, 2007

Adnan Oktar : Je pense que la tendance mondiale générale sera bonne. Il y a aura l’union et l’unification, en particulier dans le monde islamo-turc. La Turquie sera le leader des mondes musulman et turc. J’imagine que cela se produira dans les 10 à 20 années prochaines …
TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Al Baghdadi TV-avril 30, 2008

Adnan Oktar :
Toute la région baignait dans la tranquillité à l’époque ottomane. Ce n’était cependant pas la perfection totale. Des erreurs furent commises. Or nous ne parlons de ressusciter l’Empire ottoman. Il n’est pas question de remettre sur pied le même modèle ottoman. En revanche, il est clair que les erreurs et les défauts des Ottomans constituent une source importante d’expérience. On ne les répètera pas, on optera pour des mesures plus précises et meilleures. L’histoire sous-entend l’expérience. En évitant les erreurs du passé on s’approche de la perfection. Mais de façon générale, tout le monde reconnaît que la paix régnait à l’époque, la paix en Palestine. Tout le monde s’accorde sur le bien-être général dont le monde musulman entier jouissait, au Maroc, en Tunisie, en Algérie. Ils vivaient dans la paix, dans la richesse et l’abondance.

TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Turkmeneli TV-avril 22, 2008

“Pas un jour ne doit être perdu dans la mise en place de l’Union Islamo-Turque. Ce sera à l’avantage de tous et ni l’OTAN, ni l’Union Européenne ne seront lésées. CE SERA A L’AVANTAGE DU MONDE ENTIER. LA CHINE EN BENEFICIERA AINSI QUE LA RUSSIE, surtout la Russie. L’UNION EUROPEENNE EN BENEFICIERA ET L’AMERIQUE DEVIENDRA ENCORE PLUS RICHE ET PUISSANTE. LES AVANTAGES ET LES BENEFICES SERONT NOMBREUX SUR TOUS LES PLANS. Mais le leadership turc semble absolument essentiel.


TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Vatan TV-janvier 12 , 2008

“C’est tout à leur avantage. Une telle union permettrait à Israël en particulier de relâcher la pression. La Palestine aussi. Et en Arménie aussi, l’économie serait revigorée. LA CIVILISATION POURRAIT ALLER DE L’AVANT A NOUVEAU ET LA REGION ENTIERE CONNAITRAIT LA STABILITE. L’Afrique améliorerait sa situation. Ce chaos, l’oppression et la souffrance seraient complètement supprimés.



TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Kaçkar TV-février 2, 2008

“Mais l’Anatolie n’est pas comme ça. Par exemple, ils s’affameraient eux-mêmes pour nourrir leurs hôtes et donneraient les meilleurs lits pour qu’ils y dorment. Peu importe qu’ils aient froid si leurs invités sont au chaud. Des qualités aussi élevées n’existent nulle part ailleurs dans le monde. L’égoïsme est à l’ordre du jour partout dans le monde. Ces vertus morales doivent se répandre dans le monde. Ce qui ne sera possible qu’à travers l’Union Islamo-Turque et l’intervention de la Turquie en tant que frère et leader dans la région.  Il n’y aurait alors plus de terrorisme ni de souffrances. L’Arménie en bénéficiera, Israël en bénéficiera, la Palestine en bénéficiera, l’Egypte en bénéficiera, l’Iran en bénéficiera, l’Amérique en bénéficiera et l’Europe en bénéficiera. L’Europe deviendra encore plus riche et l’Amérique deviendra plus riche. Cette Union apportera une paix magnifique au monde. Il y a un besoin urgent. Il ne s’agit pas de revendication de supériorité raciale. C’est plutôt une revendication basée sur la supériorité de l’amour et la vertu morale. C’est le souhait de contribuer à l’enrichissement moral de la région.”


Dans ses livres et commentaires à propos de l’Union Islamo-Turque, Adnan Oktar souligne l’importance de la coopération économique entre les pays musulmans. M. Oktar estime qu’une sorte de marché commun est nécessaire entre les pays musulmans car les investissements communs et la coopération en termes de main d’œuvre et de matières premières ont un effet régénérateur considérable. De nombreuses mesures significatives ont été prises concernant la coopération économique, sujet largement traité dans le livre Un appel à l’Union Musulmane d'Adnan Oktar. Sa focalisation sur le sujet, aussi bien dans ses ouvrages que dans les interviews télévisées, a bien évidemment joué un rôle dans les progrès récents vers une Union Islamo-Turque.

Exemples des déclarations d'Adnan Oktar sur le sujet
 
TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Denge TV-juillet 3, 2008

Adnan Oktar : … Les états sont très riches. Ils disposent d’énormes revenus pétroliers. Ils peuvent mener une vaste offensive culturelle. Or, malgré les revenus confortables des pays musulmans, la population reste pauvre. Cela vaut pour tous les pays musulmans : le peuple est pauvre. La qualité de vie est très basse, la plupart du temps. Il n’y a cependant pas de raisons à cela. Si une Union Islamo-Turque est établie, une union rationnelle j’entends, ces problèmes disparaîtront à leurs racines mêmes. Les valeurs morales musulmanes prévaudront alors dans le monde entier, en l’espace d’un clin d’œil. C’est pourquoi nous devons nous concentrer sur cette idée d’union. Tous les états turcs, pratiquement tous musulmans, et tous les états musulmans doivent se rassembler sous un même toit. Nous pouvons mettre en place une MEGA-STRUCTURE, une sorte d’OTAN islamo-turc, UN MARCHE COMMUN ISLAMO-TURC au sein duquel toutes les nations conserveraient leur souveraineté. Le système sera basé sur la rationalité, l’amour authentique et l’enthousiasme. Il est essentiel d’y éliminer toute formalité, car trop de formalités finiraient par nuire à l’esprit de l’union. Les formalités doivent donc être évitées. L’amour, en un ; la sincérité, en deux. Ces questions doivent être résolues dans une atmosphère d’amour intense et de sincérité.

LE ROLE DE LEADER DE LA TURQUIE SE CONFIRME

TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Konya TV, 4 mars 2008

Adnan Oktar : Cette nation est vraiment héroïque. C’est pourquoi il faut entreprendre cette tâche immédiatement. Le monde Islamo-Turc attend qu’elle prenne la direction. Nous avons parlé avec tous les états turcs. Tous veulent voir la Turquie servir en tant que leader. Nous parlons et nous apprenons de toutes les figures majeures du monde musulman. Elles souhaitent toutes la Turquie à la tête de l’Union. Quel sens y a-t-il à prolonger le débat ? L’ETAT TURC ET LA NATION TURQUE DOIVENT FINALEMENT MENER VERS LE MONDE ISLAMO-TURC. Il s’agit d’une responsabilité cruciale, car nous devons rendre des comptes à tous.

Adnan Oktar : La libération de la Palestine nous incombe. Ainsi que le salut d’Israël. Les relations avec Israël pourront se détendre vis-à-vis de nous. L’Arménie, le Turkestan, le Tadjikistan, l’Iran et le Pakistan connaîtront le salut avec la Turquie à la barre. Le Maroc, la Tunisie et l’Algérie sauteront de joie si la Turquie devient le leader. C’est pourquoi nous ne devons pas tarder plus longtemps. La Turquie doit activement se mettre au travail. Personne ne s’y opposera. Personne ne s’opposera à cette candidature. C’est une chose que tout le monde souhaite.


TIRE DE L’INTERVIEW D'ADNAN OKTAR AVEC  Bagdad TV, 2 mars 2008

Adnan Oktar : Oui, inchaAllah nous entretenons l'idée d'une grande Union Musulmane. Dans les mêmes lignes qu'une Union Islamo-Turque. Nous envisageons un monde musulman leader en tant que super puissance, QUI FÉDÈRERA LE MONDE MUSULMAN ET LE MONDE TURC SOUS UNE EGIDE ET UNE DIRECTION TURQUE. Le monde turc est constitué en tous les cas de Musulmans, je le précise par souci de clareté. Autrement dit, j'entends que l'Union Islamique émergera en même temps. Nous croyons que cette unification contribuera à la paix et à la prospérité. Nous pensons que les guerres cesseront alors et que les fonds consacrés aux guerres seront investis de manière plus bénéfique pour l'humanité. Nous estimons que cette ère nouvelle est à portée de ma main. Notre conviction fondamentale est toutefois que l'Union Islamo-Turque se concrétisera avec la venue du Mahdi à la Fin des Temps. 
 


UN DE SES REPORTAGES:


ACCUEIL